Site de l'université de Franche-Comté
LASA

Nathan DEBAYLE

Doctorant en sociologie depuis 2020

Résumé de la thèse :

 

Née d'une controverse sur la réinterrogation du statut du renard comme nuisible, cette thèse cherchera à saisir la manière dont la question des animaux « susceptibles d’occasionner des dégâts » s’insère dans le champ social en s’immiscent dans des relations de systèmes entre des acteurs humains et non-humains, traversé par les imaginaires, les pratiques et les intérêts de chacun.

Les enjeux de la recherche seront entre autres d’analyser les pratiques et les imaginaires qui lient les différents groupes d’acteurs (agriculteurs, chasseurs, naturalistes, scientifiques, politiques etc.) au renard pour mettre en lumière les raisons et les stratégies mise en place par chacun pour tirer son épingle du jeu. De comprendre les relations et les chaînes de coopérations (Becker 1982) entre les différents groupes ainsi que leur place dans ce système complexe. Enfin, d’analyser la place d’une science qui traverse de part en part la controverse, permettant tout à la fois d’assurer à chacun une légitimité dans la controverse, un contrôle efficace de ce sauvage qui dérange, et permettre un consensus social temporaire.